Quand l’innovation est au service de la santé

février 16, 2017
Jean-Yves LIGNIER

Ce matin dans le 7/9 de France Inter, la journaliste Hélène Jouan a évoqué la naissance d'une startup dans le domaine de la santé qui a développé une application permettant d'éclairer le consommateur sur ses achats alimentaires...

Yuka logo

Yuka propose une application mobile (déjà disponible sur iPhone et prochainement sur androïd) qui permet d'analyser l'impact sur la santé des produits que nous consommons. L'application déchiffre les étiquettes, permettant au consommateur de distinguer les produits qui sont bénéfiques pour la santé et ceux qu’il est préférable d'éviter.

Mieux ! Lorsque le produit examiné représente un degré de nocivité non négligeable pour la santé, Yuka propose un produit de meilleure qualité.

L'évaluation proposée par Yuka est indépendante de toute influence et de lobbying. Elle se base sur 3 critères:

  • Qualité nutritionelle (60pts)
  • Additifs (30pts)
  • Dimension biologique (10pts)

Si comme certains auteurs le pensent, nous sommes ce que nous mangeons, chacun pourra se réjouir de cette possibilité de manger mieux en bénéficiant de l'assistance de cette application mobile.

Nous pouvons donc louer cette initiative portée par Julie Chapon et François et Benoit Martin, appuyés par le Professeur Serge Hercberg de l’UFC Que Choisir ou de labels comme Eurofeuille ou AB.

Une société qui mange mieux, c'est une société qui se porte mieux et qui est plus heureuse ! C'est aussi une société qui réalise des économies car le lien entre l'alimentation et de nombreuses maladies chroniques a été maintes fois mis à l'index…

Reste à savoir combien de temps les industriels (adeptes de l'huile de palme et autres composants susceptibles d'être nocifs pour l'organismes) mettront à s'adapter pour prendre compte les attentes des consommateurs éclairés…

Chaque citoyen peut apprécier une telle initiative et espérer que la prise de conscience qui sous-tend la création de cette jeune entreprise soit également intégrée dans les programmes politiques, pour qu'à terme la transparence sur notre alimentation devienne un principe général.

En effet, qu'il s'agisse des repas proposés dans les cantines scolaires ou les cantines d'entreprise, les cafés et autres restaurants, qu'il s'agisse des boulangeries-pâtisseries qui sont de plus en plus souvent des points de réchaud, trop de points de vente sont hors de tout contrôle des consommateurs et la qualité nutritionnelle de ce qui leur est vendu est trop rarement affichée.

L'innovation au service de la santé de chacun, c'est plus qu'une startup, c'est un projet de société !

 

Print Friendly, PDF & Email

No comments

You must be logged in to post a comment.